La pédagogie Montessori

Un enfant enfermé dans ses limites reste incapable de se valoriser et n’arrivera pas à s’adapter au monde extérieur. – Maria Montessori

 

Maria Montessori a découvert qu’en offrant un milieu adapté à l’enfant, celui-ci devient capable d’organiser ses propres activités, de choisir divers travaux qui enrichissent son intelligence et son habileté.

Elle a fondé une pédagogie fondée sur l’observation de l’enfant et elle a élaboré du matériel didactique concret, précis, progressif et en un seul exemplaire que les enfants vont manipuler, chacun selon son rythme.
maternelle2014-0043

 

La différence avec une maternelle classique:

  • un environnement préparé: vie pratique, vie sensorielle, langage, mathématiques,culture.
  • le mélange des âges (3 à 6 ans)
  • les leçons individuelles
  • le choix des activités dans les leçons présentées
  • les matériels:bois, naturel, vrai, réel, beau.

 

Vous pourrez voir dans cette classe les enfants vaquer à leurs propres occupations sans forcément avoir besoin de la maîtresse.maternelle2014-0034
Un des buts est que l’enfant, placé dans un milieu qui en offre la possibilité, se mette à travailler de lui-même sans que l’adulte ait besoin de l’y contraindre.
La pédagogie Montessori permet le mouvement, l’initiative, le choix chez l’enfant mais dans un cadre bien précis.

 

Voici les règles qui régissent la classe :

  • choisir un travail, se placer soit à table, soit par terre sur un petit tapis, essayer de faire le travail seul et jusqu’au bout puis tout ranger.
  • ne pas faire trop de bruit
  • ne pas parler tout le temps avec les autres
  • ne pas déranger les autres de quelque manière que ce soit
  • ne pas interrompre la maîtresse quand elle est occupée.

 

Cette méthode ne cherche pas uniquement les progrès de l’enfant au niveau des connaissances intellectuelles mais aussi au niveau du comportement (initiative, confiance en soi, aide des plus petits, intérêt pour le travail).
Le travail s’organise suivant plusieurs axes :

 

maternelle2014-0032L’ambiance varie donc en permanence au sein de notre classe, suivant de nombreux facteurs : Heure de la journée, jour de la semaine, nombre de malades, approche des vacances, etc.
N’imaginez pas la classe toujours identique ; certains jours vous y trouverez un labeur organisé avec un bruissement studieux… d’autres fois l’activité bourdonnante d’une ruche un peu énervée…
Ne pas contrôler tous les faits et gestes des enfants est un choix, pourtant l’enfant ne peut pas faire n’importe quoi, il n’y a généralement qu’une seule façon de se servir du matériel, celui qui fait une bêtise est repris assez systématiquement par ses camarades qui lui signale qu’ ” il fait n’importe quoi “, si ce n’est pas suffisant l’éducatrice intervient dans les plus brefs délais.
Par contre ne pas intervenir systématiquement face à un vase qui se casse ou une bassine qui se renverse demande un véritable travail sur soi, mais ne vous y trompez pas, sous une apparence souple les règles qui régissent la classe sont solides et structurent les enfants, ils apprennent à réparer eux même leurs maladresses et s’en trouvent fiers et rassérénés.
Ils découvrent profondément qu’ils sont capables de s’organiser, de construire leur travail.

 


 

Pour en savoir plus: